1 – Penser que les clients s’intéressent à vous.

Ce qui les intéresse c’est eux ! Cessez de trop parler de vous, évoquez plutôt ce que vous faites pour eux, comment vous les aidez…

Concrètement pour démarrer ? Regardez votre site internet et comptez le nombre de fois où vous parlez de vous « NOUS » par rapport au nombre de fois où vous parlez de vos clients « VOUS »

2 – Ne pas s’intéresser à ses clients

Ecoutez vos interlocuteurs !

Lors d’une discussion avec un prospect potentiel la répartition idéale du temps serait du type 80 % d’écoute contre 20 % de parole, pour notamment poser des questions et le faire parler encore !

3 – Penser moyens avant de penser stratégie

On vient souvent me voir pour mettre en place un site internet, des réseaux sociaux…

La vraie question est pour quoi faire ? En effet ce ne sont que des moyens, des canaux. Au même titre que les annonces, les vidéos, podcasts, salons, lettre d’information et j’en passe.

Commencez par déterminer le but final, votre stratégie, votre histoire pour une cible bien spécifique, ensuite vous pourrez déterminer les moyens d’y parvenir !

Les moyens sont des techniques pour atteindre une stratégie, pas l’inverse.

4 – Négliger ses clients existants

Chercher de nouveaux clients peut-être stimulant, mais cela demande aussi beaucoup d’efforts (et donc de coût) par rapport à la fidélisation d’un client existant !

Prenez donc soin de vos clients, demandez vous comment vous pouvez les aider, mieux les servir.
Votre relation client, et donc la satisfaction client se trouvera ainsi améliorée !

Avocats, vous souhaitez améliorer la production de votre cabinet ?

Découvrez le diagnostic en ligne

Retrouvez chaque semaine une nouvelle manière de mieux gérer votre temps

 

Partager