Interview BFM Business – Anne-Hélène Hamonic – avocats

Anne-Hélène Hamonic, fondatrice de Facilaw a été interviewé par Audrey Maubert, journaliste à BFM Business lors du salon des transformations de droit 2022.

Interview BFM Business – Anne-Hélène Hamonic pour les avocats

 

La retranscription complète si vous préférez lire ? c’est ici 👇

« Anne-Hélène Hamonic, fondatrice de Facilaw, le nom est assez intuitif quand même on se dit que vous  allez aider les entreprises, qu’il va y avoir de l’accompagnement.
Il se trouve que vous accompagnez les cabinets d’avocats. Pourquoi, il y a le graal de la performance c’est ça ?

Exactement, la performance, l’objectif de tout ça c’est d’être rentable et bien dans son job.

C’est un bel objectif. Vous allez jouer sur quoi, sur la rentabilité ? Sur le temps ?

Sur tout ça. L’idée c’est de permettre à chaque action d’être bien fait, ça passe par des process, de l’organisation, des méthodes, des outils. Même si on ne vend pas d’outil, on est pas éditeur, on propose les outils des autres. Une fois qu’on a pu dégager du temps on va aller sur le développement. Capter des contacts, construire des offres et les vendre.

Toute la chaîne qui permet d’être rentable et serein. Puisque quand on gagne du temps on peut rentrer plus tôt à la maison.

J’imagine qu’avec ces arguments là vous arrivez en force pour un rdv comme celui des transformations du droit.

Au départ  vous vous adressiez aux cabinets d’avocats déjà installés, c’était l’idée, mais finalement vous allez changer de braquet et aller vers les nouveaux  arrivants.

C’est ça, on a ajouté une offre à ce qu’on proposait.

L’idée c’est de ne pas attendre que les cabinets d’avocats soient dans les difficultés et dans la galère, voire raccrochent la robe. De se dire que dès la fondation du cabinet d’avocat on va poser des fondations solides, donner les bonnes clé pour créer un cabinet à succès dès le démarrage.

Raccrocher la robe ça veut dire qu’il y a un contexte, dans la qualité de vie au travail. C’est cette solution  que vous allez apporter ?

Cela va contribuer indirectement à la qualité de vie au travail parce que quand les choses sont plus fluides on est moins frustré, moins  stressé, on arrête de se réveiller la nuit à cause des dossiers, et donc tout ça contribue à être bien dans son cabinet, bien dans son métier finalement.

Pour les avocats cela a aussi changé, on se pose la question de cette qualité de vie, il  y a eu des remises en question sur les carrières, sur cette abnégation professionnelle, donc vous avez mis cette pierre à l’édifice.

Vous cela fait 5 ans, vous avez vu le métier d’avocat évoluer justement ?

Tout à fait, je suis dans l’écosystème des avocats depuis plus de  20 ans. Avant j’étais en interne dans les cabinets d’avocats donc c’est un écosystème que je connais bien et qui a beaucoup évolué. Ce qui est nouveau peut-être depuis quelques années c’est cette recherche de sens et d’équilibre. Il y avait moins cela il y a quelques années.

Cela passe par des outils, par la digitalisation maintenant ? 

Non pour moi l’outil  numérique reste un outil, cela peut être l’outil mais mettre un outil et se dire tout va être magique j’y crois moyennement. Si on ne pense pas autour les process, l’organisation, l’environnement, … c’est vraiment un ensemble de choses qui vont faire en sorte que tout fonctionne bien et ne pas travailler de façon trop artisanale.

Il y a les difficultés d’avoir de nouveaux avocats, de développer les professions du droit, vous aussi vous avez votre activité qui se développe, votre temps est précieux, vous cherchez aussi à recruter, la difficulté elle est là à l’heure actuelle.

Exactement la prochaine étape ça va être de recruter et de trouver la pépite, c’est-à-dire le profil atypique quelque part. Quelqu’un qui a une appétence pour l’organisation, la communication, qui connaît potentiellement les cabinets d’avocats. Ca va donc être la recherche de ces prochains mois, trouver la pépite de Facilaw. Qui va aussi aller chercher la performance, la rentabilité, le temps pour simplifier la vie de ces avocats.

Merci Anne-Hélène Hamonic, fondatrice de Facilaw, merci d’être passée par les rdv de transformation du droit.

Découvrez aussi…

Atelier offert

Améliorez votre production et votre développement avec un atelier offert !

S'inscrire à la newsletter

Contact

Logo Facilaw - améliore la performance des avocats

contact@facilaw.fr

06 64 79 76 85

Share This