Sélectionner une page

J’ai participé en mars 2022 au Global Legal Hackathon. Une première en France, le plus grand concours d’innovation légale au monde !

Le principe ? pendant deux jours des équipes, dans plus de 100 pays au monde, travaillent en même temps sur des sujets d’innovation légale. A l’issue du week-end chaque équipe présente son projet à un jury (on appelle cela un « pitch »). Les équipes gagnantes participent ensuite à la finale mondiale à Londres, prévue en septembre 2022.

Je m’intéresse de près à l’innovation légale, je ne pouvais pas rater une telle aventure ! Alors quand deux avocates de choc m’ont proposé de les rejoindre dans cette aventure je n’ai pas hésité une seconde, et autant dire que j’ai bien fait.

 

JOUR 1

Nous avons commencé l’aventure dans l’après-midi du vendredi. Nous nous sommes retrouvées pour préparer notre présentation. En effet c’est la première étape de l’évènement : chaque équipe se présente en une minute.

Nos objectifs ? présenter notre sujet, notre équipe 100 % féminine, et proposer deux places restantes dans l’équipe à des personnes qui n’en auraient pas déjà.
Cet après-midi est aussi l’occasion de nous connaître, ce qui n’était pas le cas avant cette aventure.

Notre nom d’équipe ? Adabee !

AdaBee
Ada pour Ada Lovelace, première codeuse de l’histoire, Bee pour les abeilles, très fortes en intelligence collective et communication.

Nous avons choisi notre sujet : les CGV ! Ou comment les rendre accessibles, simples… bref un vrai sujet 🙂

Et là on entend le pitch d’un élève avocat de l’Erage, Florian Blum, venu courageusement tout seul présenter son projet, à la recherche d’une équipe.

Son sujet ? Créer un cabinet d’avocats dans le metaverse !

On se regarde toutes… c’est top comme idée ! OK que fait-on… on change de sujet ?

Un principe de l’effectuation en lean startup est le suivant : si vous aviez prévu de faire de l’orangeade et que la vie vous envoie des citrons, faites de la citronnade ! 🍊🍋

 

 

Première intro sur le metaverse et avant de nous quitter nous nous répartissons les sujets de recherche, il faut l’avouer nous ne connaissons rien pour le moment au Metaverse ! Voilà déjà une première soirée de travail vite passée.

L’équipe est donc au complet avec Alexandra Sabbe-Ferri, Marine Dubois, Anne Laure Giraudeau, Melania Muñoz, Ariane Malmanche, Florian Blum et moi-même. Pour nous découvrir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JOUR 2

La journée de samedi a démarré très tôt et s’est finie très tard.

Nous utilisons la méthode du legal design pour notre projet, et notamment les premières phases que sont :

  • La découverte : qui est notre client ? Quel est son besoin ? Comment ce besoin est-il satisfait aujourd’hui ?
  • La synthèse : quel est le vrai problème de notre client et quel problème faut-il résoudre ?
  • L’idéation : on a généré un maximum d’idées (et un maximum de post-it) pour créer une solution nouvelle.
Bref pendant cette journée nos méninges fument.  On passe aussi un certain nombre d’appels à des contacts pour les interroger sur le sujet, on reporte nos travaux sur un tableau collaboratif pour garder la trace…

On choisit notre nouveau nom, nous sommes désormais l’équipe METABEHERE.

On termine la journée en se répartissant ce qui reste à faire, et pas le moins important : Le prototype !
C’est-à-dire la création d’un premier cabinet d’avocat dans le metaverse, création d’un site internet pour présenter notre offre.

Nous créons aussi le logo, déposons la marque… Bref la liste est longue !

Et puis en innovation c’est un principe de pivoter 😉.

Allez go, on y va ! On a moins de 24 h pour inventer un cabinet d’avocats dans le metaverse ⌛

JOUR 3

Dimanche matin c’est la dernière ligne droite. Après une (trop) courte nuit nous bouclons le site internet, les visuels sont recherchés, le pitch avance… et d’ailleurs dans le courant de la matinée c’est déjà le pitch blanc pour nous permettre de nous entraîner ! Qui a accéléré le temps ? Il passe de plus en plus vite !!?

Nous ajustons le pitch, on s’entraîne. Et déjà c’est notre tour !

Nous présentons notre projet METABEHERE devant un jury, 5 minutes top chrono puis vient le temps des questions.

Ouf c’est fini, on est fatigués mais heureux d’avoir pu présenter notre projet. En temps normal tout cela nous aurait probablement pris des mois, quelle aventure incroyable ! Quelle équipe !! Malgré la fatigue et le stress il n’y a jamais eu de tension, alors que nous ne nous connaissions pas il y a encore quelques jours !

Vivre un hackaton comme celui-ci est une aventure formidable, cela permet de se dépasser, de sortir de sa zone de confort, de faire des rencontres, bref je vous invite à participer à ce type d’évènement si vous en avez l’occasion.

Si je devais résumer ce week-end je dirais Créativité – Innovation – Efficacité – Equipe

ET APRES ?

Pour l’évènement nous avions créé une page Linkedin et un compte Instagram Adabee.

Nous les avons renommés en Metabehere durant le week-end.

Notre communauté n’a cessé de grandir pendant et après le hackathon, preuve de l’intérêt du sujet du Metaverse !

Je suis aussi régulièrement interrogée sur le sujet depuis l’évènement.

Cela provoque en tout cas une forte curiosité.

Cela nous motive encore plus à poursuivre, alors suivez nos aventures pour ne rien rater !

 

 

LE META… KOI ?

Vous vous demandez peut-être encore ce qu’est le metaverse ?

C’est une expérience immersive qui mixe monde réel et monde virtuel, c’est l’avenir de l’internet mobile tel que nous le connaissons déjà !

Le principe c’est de rentrer à l’intérieur, rentrer dans Internet. C’est un monde où nous pourrons tout faire : consommer, travailler, échanger, comme la vraie vie, avec une impression de réalité, sauf pour les besoins élémentaires naturellement.

 

Aujourd’hui cela passe par une connexion internet et un casque 3D. Demain cela passera par simplement des lunettes, voire des lentilles.

On dirait un peu de la science-fiction dit comme ça. Si ce n’est que les chiffres sont assez vertigineux :

  • En 4 mois, 7 millions de personnes ont visité le magasin Nike dans le Metaverse,
  • En 2024 cela générera 800 milliards de dollars de revenus,
  • En 2026 nous passerons tous une heure par jour dans le metaverse.

Vos clients et interlocuteurs seront dans le metaverse.

D’autres secteurs l’ont déjà compris : l’immobilier, la finance, la grande distribution… les avocats doivent y être également !

Tout est à inventer, par exemple la règlementation, sachant qu’il n’y a pas de frontière avec le metaverse.  Ne soyons pas spectateurs (et mis devant le fait accompli), soyons acteurs !

Sautez le pas… avec Metabehere naturellement ! 😉

Et si vous voulez en savoir plus, des articles vont suivre, rdv sur notre blog Metabehere.

 

Anne-Hélène Hamonic

Partager